AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Chapitre 3 : Comment Edward s'est fait prendre en flag!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tilunarou•
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 36

MessageSujet: Chapitre 3 : Comment Edward s'est fait prendre en flag!   Mar 12 Juin - 23:46

Notes de l'auteur : Hello ! Voici une autre suite possible pour l'OS de base... Merci encore à Céline pour m'avoir soufflé l'idée ! Bonne lecture !

POV Edward

J'étais dans une bulle de douceur et de volupté. Je caressai le corps de Bella et elle s'agita contre mon corps tendu à l'extrême. Elle gémit dans son sommeil, ce qui me fit doublement réagir. Elle me voulait. Ses gémissements étaient vraiment suggestifs. Je n'avais qu'une seule chose à faire pour la pénétrer. Un seul mouvement et je l'envahissai entièrement. Je me positionnai dans son dos et m'apprêtai à me frotter contre elle quand...

"Dring!"

Putain ! Fais chier. Je jettai un oeil au réveil. A peine neuf heures. Bordel ! Je bandai comme un taureau et on sonnait à ma porte. Je décidai de l'ignorer, et continuai mes caresses sur le corps brûlant de Bella, qui couinait légèrement dans une sorte de demi-sommeil.

"Dring! Dring! Dring!"

Ca devenait du harcèlement, c'était incroyable! Qui pouvait bien venir m'emmerder à cette heure-là? Je me dégageai de l'étreint de ma belle et sortit du lit, en fustigeant quelques injures. J'enfilai mon pantalon de jogging, histoire de ne pas me retrouver à poil devant mon visiteur matinal, et traînai des pieds jusqu'à la porte d'entrée. Une fois mes clés retrouvées, j'ouvris et restai bouche-bée devant la personne qui se trouvait là.

" T'en as mis du temps, Cullen! J'ai faillit avoir des crampes au doigt!" râla Charlie.
" Les gens normaux dorment à cette heure-ci le dimanche!" grommelai-je.
"Ca ne pouvait pas attendre, sinon, j'aurai fait autrement. Il va falloir changer les planning des entraînements dès demain car comme tu le sais, Carlisle s'en va étudier la médecine à l'autre bout du pays et ne jouera plus avec nous. Le nouveau venu, un dénommé James, ne peut pas se caler sur nos horaires donc nous allons essayer de nous adapter à lui, car nous n'avons pas d'autre alternative. Il est doué et nous avons besoin de lui!"

Il avait débité ça d'une traite, et je sentai déjà la migraine pointer dans un coin de mon cerveau. Je le fis entrer. La journée allait être longue. Dire que j'avais plutôt prévu de m'envoyer en l'air toute la journée avec... BELLA ! Putain ! Je me mordis férocement la lèvre inférieure, essayant de ne pas hurler. Si Charlie trouvait sa fille ici, il allait me tuer. J'allais finir découpé en morceaux dans ma cuisine. Fais chier ! Il m'avait déjà sermonné la veille quand j'avais reluqué les fesses de sa fille avant le match, alors je n'osai même pas imaginer ce qu'il me ferait s'il la voyait sortir de ma chambre à moitié nue...

" Heureusement que j'ai un deux-pièces... Sinon, j'aurais été grillé d'office..." pensai-je.

"Edward?"
"Hein?"
"Toujours dans la lune, Cullen! Je sais pas comment t'arrives à être aussi doué sur un terrain!"
"C'est un compliment?"
" T'emballe pas ! Tu vas me proposer un café ou je vais devoir le faire moi-même?" grogna-t-il.

Je ris et me hâtai vers la cuisine. Je jettai un oeil vers la porte de ma chambre. Ca avait l'air d'être calme... Est-ce que je pouvais y aller et supplier Bella de rester cloîtrée le temps que son père s'en aille? Sûrement pas... Il fallait que je trouve une excuse valable pour filer, non? Charlie m'attendait pour ces plannings, et je ne pouvais pas retarder l'échéance. Après tout, plus vite j'en aurai fini avec lui, plus vite il serait parti. Mais d'un autre côté, Bella pouvait surgir de la chambre à tout moment !
Fais chier ! J'étais coincé !
J'apportai les cafés sur la table, ainsi que le sucre et les cuillers. Je m'assis en face de Charlie, qui étais noyé sous la paperasse.

"J'ai étudié tous vos emplois du temps, et je les ai comparés avec ceux de James. La seule solution est de s'entraîner le lundi soir et le mercredi soir. Et une semaine sur deux, on peux s'entraîner le vendredi. Est-ce que ça te convient?"
" Oui. Je crois. Jasper n'a pas un cours de philo le mercredi soir?" demandai-je.
" C'est exact. Mais le même cours a lieu le vendredi matin, donc il pourra s'arranger."
" Parfait. Pourquoi ce James ne peux pas se caler sur nos horaires?"
" Parceque c'est le petit-fils du doyen de l'université, et qu'il faut faire des courbettes!" grogna Charlie.
" Oh... J'espère qu'il est pas du genre à se la péter, ça casserait l'ambiance de l'équipe!"
" Non. A ce que je sais, il est très professionnel..."
" Tant mieux."

Nous bûmes notre café dans un silence de cathédrale. Puis Charlie ramassa ses papiers, les rangea dans sa sacoche. Je ne devrais pas dire ça, mais j'avais hâte qu'il s'en aille d'ici. Je priai pour que Bella reste encore au lit quelques instants. Il m'avait semblé entendre bouger à côté, je savais que je n'avais plus beaucoup de temps...

"Arrête de stresser Cullen..." pensai-je.

Je me levai pour rapporter les tasses dans la cuisine et les mettre dans le lave-vaisselle.
Soudain, mon coeur s'arrêta. La porte de ma chambre s'ouvrit et Bella en sortit, toute guillerête, uniquement vêtue d'un shorty incroyablement sexy, et d'un t-shirt à moi.
"Meeeeeeeerdeeeeeeeeeeee!"

" Bonjour Edward! Super! T'as fait du café!" claironna-t-elle avant de se jeter dans mes bras et de m'embrasser.

Son baiser n'était pas un simple baiser. Il était plutôt suggestif et très très intense. Elle s'arrêta net quand elle se rendit compte que Charlie était dans la pièce. Ce dernier avait les yeux ouverts comme des soucoupes et était resté bouche-bée. Bella semblait pétrifiée, et il y avait de quoi. Les yeux de Charlie avaient viré au noir, et si ça avait été humainement possible, de la fumée serait sortie de ses oreilles. L'orage s'annonçait violent.

" QU'EST-CE QUE TU FOUS Là BELLA?" hurla Charlie.
"Je... J'ai... dormi ici." bredouilla-t-elle.
"Dormi? DORMI? Te fiches pas de moi ! Cullen, je vais t'étriper! Tu as osé toucher à ma fille! Fumier!"

Il se rua sur moi et en quelques minutes je fus plaqué au mur, le poing menaçant de Charlie non loin de mon visage.

" Papa, arrêtes !" hurla Bella.

Elle appellait rarement son père "papa". Ca sentait le roussi.

" Ne te mêle pas de ça Bells. Ce salopard a osé te toucher!"
" Et j'étais consentante... Charlie ! Je ne suis plus un bébé, et il va falloir t'y habituer!" râla-t-elle.
" Je ne veux rien entendre! Edward, tu peux dire adieu à l'équipe, je ne veux plus de toi sur le terrain!"
" Charlie, tu ne peux pas faire ça! Edward est ton meilleur élément!" plaida Bella.

J'étais resté sans voix tout ce temps. Tout d'abord parce que je n'avais pas pû en placer une entre le père et la fille. Ensuite, parce que j'étais pétrifié. Le poing de Charlie était toujours pointé vers mon visage et son autre main avait saisi mon cou et me le serrait doulourousement. Je pouvais à peine respirer à vrai dire ! Alors parler, pensez-vous !
Le père et la fille continuaient à se bouffer le nez sous mes yeux. Bella se montrait très douée pour prendre ma défense alors que Charlie était plutôt prêt à m'envoyer sur l'échafaud. Je me décidai à intervenir. Ou du moins essayer.

" Cha..ie... Peu pu... respirer..." haletai-je, en essayant de me défaire de son étreinte douloureuse.
" Charlie, lâche-le! Tu vois bien qu'il ne peux plus respirer!" cria Bella.
" Au moins, pendant ce temps-là, il ne fait pas de conneries." grinça-t-il.
" Charlie! Lâche-le!" ordonna Bella.

Il relâcha son étreinte, mais pas entièrement. J'insipirai profondément, et toussai violemment. Il souria un instant, puis lâcha mon cou. Il me tapota la joue, en s'esclaffant :

" Tu verrai ta tête, Cullen, c'est à mourir de rire!"

Hein? Il me faisait quoi là? Je ne comprenai rien... Bella me regardait en haussant les sourcils. Elle avait l'air aussi interdite que moi. Elle dévisagea Charlie, qui semblait très content de son petit effet.

" Tu nous expliques ou on te tire les vers du nez?" demanda Bella.
" Expliquer quoi?" demanda-t-il innocemment.
" Ton numéro de cirque avec Edward ! D'abord tu menaces de lui casser la gueule, et la seconde d'après tu te marres !" répondit-elle glaciale.
" Oh, ça? Allez, ne m'en voulez pas. Je voulais juste m'amuser un peu. J'ai croisé Jacob ce matin, et il a, semble-t-il, été un peu trop bavard..."
" Le traitre...Il va me le payer." bougonna Bella.

Et à ce moment-là, je ne peux pas m'en empêcher : j'éclate de rire. Un rire sonore qui emplit la pièce en un rien de temps. Et je ne peux plus m'arrêter si bien que Bella et Charlie finissent par me regarder avec des yeux ronds, comme si j'avais perdu la tête.
J'ai mis un moment à me calmer, et j'ai cru un instant que Charlie allait de nouveau me coller contre le mur. Ses yeux prouvaient qu'il en avait clairement l'intention.
Pour ne rien vous cacher, c'est une des raisons qui m'a poussé à arrêter de rire. Je ne voulais pas vivre ça une nouvelle fois. Même si Charlie avait juste voulu m'impressionner, il m'avait quand même fait mal.

Il finit par s'en aller, tout en me disant de ne pas oublier de venir à l'entraînement le lendemain soir. Avec tout ça, j'en avais presque oublié les changements de planning.
Bella ferma la porte d'entrée derrière son père et s'y adossa, une lueur d'amusement dans les yeux.

" Charlie a raison, ta tête donne vraiment envie de rire!" gloussa-t-elle.
" Serais-tu en train de te moquer de moi, Isabella Marie Swan?"
" Peut-être..."
"Mmmh... Alors je crois qu'il va falloir te punir pour ça. J'ai eu mon lot d'humiliation pour la journée!" grognai-je avant de me jeter sur elle, de la poser sur mon épaule et de l'amener au pas de course jusqu'à ma chambre.

FIN

Notes : je sais, je sais, pas de lémon, mais je me rattraperai pour le prochain chapitre !! Puis je l'aimais bien comme ça cette suite !! J'espère que mon idée vous plaît toujours... A bientôt ! Smile

_________________


Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 3 : Comment Edward s'est fait prendre en flag!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovelemon-in-fic :: Basket-Ball et Pom Pom Girls par tilunarou-